Histoire du monument

   
Edifié au XIIIe siècle, le cloître de Fréjus ne comportait à cette époque qu’un seul niveau de plein pied. L’ajout au XIVe siècle d’une galerie supérieure a eu pour conséquence la mise en place d’une charpente au rez-de-chaussée. Cette charpente, unique en France est décorée de scènes de la vie quotidienne, d’éléments religieux et surtout d’un fantastique bestiaire médiéval.
 
Autre particularité de ce décor : il pouvait être admiré par tout le monde. En effet, le cloître de Fréjus était un espace public, les paroissiens devant emprunter ces galeries pour se rendre aux offices, dans la cathédrale. C’était donc un espace vivant, bruyant, bien loin de l’image traditionnelle des cloîtres de monastères ou d’abbayes.
 
La visite permet de revivre et de retrouver cette atmosphère surprenante et si particulière.